1. lolo_roule
  2. Parlez nous de votre sortie
  3. dimanche 22 avril 2018
  4.  S'abonner via e-mail

Salut tertous !

Ce matin, direction Hauteville pour la rando des Abeilles qui a lieu 1 mois en avance par rapport à l'an dernier. Autre différence de taille, il n'y a pas eu de gros orages dans la semaine.

Arrivé à Hauteville vers 7h10 il y avait plein de places pour se garer mais il y avait déjà du monde.L'inscription coûtait 4€ et on avait droit à un plan des parcours.Un café/spéculoos et en route !
4 parcours VTT : 23 - 32 - 45 - 60 - 85 km. Avec possibilité de boucle supplémentaire de 9km.Je suis parti sur le 85 km .Ce parcours se composait de chemins et sentiers agricoles, quelques passages en forêt entre autres à Lucheux et Pas en Artois et des portions de bitume.Pour la météo, on se serait crus en été : temps chaud et beau et presque pas de vent. On a vraiment eu de la chance, car dans la nuit sur Arras, plus à l'est il y a eu des pluies d'orage.Autour d'Hauteville tout était bien sec et même poussiéreux par endroits.Au final 87 km pour 1100m de dénivelé, ce parcours n'était pas trop technique mais était pimenté par de belles et longues montées.
On a eu droit à 3 ravitos extrêment bien achalandés.Le fléchage consistait en flèches peintes au sol et petites pancartes : quasi parfait sauf à 1 endroit où un gros malin avait retiré une flèche mais grâce à la trace gps mise à dispo par l'organisation j'ai pris la bonne direction ainsi qu'un petit groupe de vttistes.
Il y avait plusieurs tuyaux au bikewash mais je ne l'ai pas utilisé.
A 2 reprises, on s'est fait doubler par de véritables fusées. C'était d'autant plus impressionnant qu'on roulait déjà bien.A Pas en Artois, au début de la piste de DH qu'on a emprunté je me suis vautré en beauté en faisant un beau soleil et en retombant sur la fesse gauche. Je ne me suis pas relevé tout de suite car j'avais le souffle coupé. Bilan : rien de cassé, quelques éraflures au coude et jambe droits et une belle douleur d'origine musculaire surtout présente quand je marche  mais pas au pédalage, ce qui m'a permis de faire les 55 km restants. Pas de dégâts au vélo (ouf!).
A plusieurs endroits il y avait des photographes.
Au final on a passé une super matinée et le circuit de 85 km n'était pas une variante d'un tracé plus court auquel on a ajouté plus de bitume. Il y avait vraiment une valeur ajoutée à le faire.

 

Commentaire
Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.
Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler

Salut à tous !

Bon résumé de lolo, je vais juste compléter.
Pour moi aussi c'était Hauteville aujourd'hui, c'est le tonton qui organise, alors j'étais obligé.
Du coup, il m'a lancé le défi : faire le 85 kms. Je ne suis pas un gros rouleur (je dépasse rarement les 50), et mon max était de 70.
Beau soleil, chaleur, chemin sec ... défi accepté et relevé !!!

On va commencer par le seul point négatif : le fléchage. Je l'ai trouvé relativement light, avec des flèches assez foncées et presque effacées ... Comme l'a dit lolo, heureusement que nous avions une carte des plans du parcours, j'ai pu vérifier à 2-3 reprises que j'étais au bon endroit (bon ça m'a pas empêché de faire la côte bitumée à Pas-en-Artois, allez hop, 1 km et du D+ en plus).

Pour le reste, top du top !!!
Le parcours était vraiment bien tracé, avec un dosage parfait des zones bitumes et descentes pour récupérer.
Les 1ère et 3ème parties commune au 45 et 62 était relativement roulante. Un peu de boue au départ pour rappeler que certaines zones sont encore bien humides, une grosse montée avec escaliers après avoir passé une chapelle (pour prier ^^), et une belle succession de montées et descentes entre chemins et routes dans les villages. Un passage en descente très sympa également, dans un bois privé (y'a toujours une atmosphère agréable dans ces zones privées ...).
Mais la partie propre au 85 était un régal. Déjà parce qu'elle nous emmenait loin, jusqu'à Pas-en-Artois, Orville, vallée de l'Authie, Lucheux, ... mais surtout parce que la diversité et la difficulé était au rendez-vous : pas moins de 8 montées, des beaux singles techniques (en descente) à Pas-en-Artois, des passages en le long des rivières très agréable, des loooonnnngues montées, des descentes tout aussi fun (parfois cassante avec la caillasse) ... Bref, l'homme et la machine ont dégustés, mais avec le sourire !!!
Les ravitos étaient superbement achalandés avec tout ce qu'il faut pour récupérer : du salé, du sucré, des sandwichs, des boissons Apurna, ... et surtout des bénévoles très sympas !

Bravo au club, j'ai eu raison de venir !

Commentaire
Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Parlez nous de votre sortie
  3. # 1
  • Page :
  • 1


Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !